https://www.google.com/analytics/web/?hl=fr#dashboard/oOHhR8JJRiSQBNnZxd5A3g/a38770684w67508439p69485300/

Tuesday, 29 June 2010

OOOOOOOOOOOOh NYC NewYork, the Rockefeller Center

Rockefeller center 2010well now, ok I haven't got any hesitation to write this morning post in english american, plus my belgian friends know US english better than me! Sure not everyone can be a headmaster but that's fine, as long as you like tall skyscrapers and hamburgers with french fries, and weird salad dressing names, I am kidding you, anyhow it's fun. NYC, NewYork is sooooo funny, and gods dam hot, more than 100°F, around 36° yesterday, burning really.The whole trip is like turning back the page of my own travel album, imagine when I took my frappuccino at Trump Tower some years ago Mrs Lina Lee displayed my dresses in suede all around her red marble atrium windows : the rage of New York!! Hum some years ago though§§§§

Friday, 18 June 2010

JULES BRETON "le Rappel des Glaneuses" at Quai d'Orsay museum and in my den

Jules Breton Le Rappel des Glaneuses 1854 Orsaylongtemps j'ai aimé l'art moderne, je l'aime toujours lorsqu'il me donne des émotions, mais lorsqu'un ami cher, Marco Aurelio, de Tegucigalpa, par ailleurs expert en art, me confia son goût pour les oeuvres "qui racontaient un fait historique", l'originalité de sa remarque me frappa et depuis je me trouve à posséder des toiles de maîtres qui me racontent des histoires, l'histoire des hommes, du labeur difficle, mais emprunt de beauté voire de sérénité, celle du devoir accompli, cette paix intérieure que d'aucuns cherchent si loin dans le bouddhisme, le tao ou ailleurs et qui se trouve parfois à deux pas d'ici dans notre rude et beau pays du Nord. Le Rappel Des Glaneuses de Jules Breton, qui compte parmi les plus grands peintres de son temps, avec Millet, peintre préféré de Salvador Dali, ou Bastien-Lepage, me rappelle la belle et virile littérature de Zola et son "nulla dies sine linea", (pas un jour sans écrire)mon compatriote par son père comme moi, hey Jules Breton Roberto fabris estateoui Zola était italien d'origine! Comme Adamo et Grace de Capitani... La première version du tableau en-haut ici, est au Musée d'Orsay et la seconde dans mes collections, les dimensions sont identiques, je parle de la portée spirituelle aussi...http://www.eclaircie.biz/archives/2010/01/24/16637020.html

Tuesday, 15 June 2010

TIFFANY AND CO

TIFFANY A WHITER SHADE OF BLUE Parmi les nombreuses choses que je m'étais fixées à réaliser dans le temps imparti par les autorités universelles (naissance, adolescence, vie "adulte", et le reste, je ne vous fais pas de dessin!) collaborer avec un "maître artisan" de la Haute Couture, un des derniers survivants de l'ère Balenciaga, circa 1960, la seule vraie, me semblait une bonne chose à vivre de toute évidence, travailler avec quelqu'un qui savait de quoi il parlait, ou plutôt de quoi il "décousait" et éventuellement lui apporter mon petit bout "génie" (lol!) enfin apprendre et évoluer, quoi! Mes voeux furent partiellement comblés lorsqu'un jour M.Emanuel Ungaro m'appela chez moi à Milan, "out of the blue" pour m'inviter à devenir son bras droit, avec mega rémunération très années 90 (six figures in english), mega office XIX° bourgeois "grand style", avenue Montaigne, first class travels, gold amex, chauffeur et limousine, super models, lots of assistants, et petites mains adorables, et plein de cadeaux somptueux.Pour vous Tiffany, un clin d'oeil avec ce tiroir de boîtes de chocolat, tirée de mes greniers vénitiens, parmi lesquelles 2 belles boîtes spéciales, mon signe astrologique en boîte à musique par Stockhausen et des bijoux en argent dans leur écrin cartonné bleu...les autres viennent des Indes, boîte en santal sculptée d'un arbre de vie incrustée d'ivoire, de Chine, deux boules(!) zen dans leur coffret de soie jacquard, du Maroc symbolique en mosaïque de thuya, une simple boîte ayant appartenu à ma grand-mèreTiffany in the box

Saturday, 12 June 2010

she said it once : "for ever you will be on my mind going on..."

Pendant que beaucoup meublaient leurs intérieurs parisiens de trouvailles rustiques je vivais à Paris dans le 6° arrondissement, Rive Gauche, face aux Jardins du Luxembourg, dans un appartement blanc et gris meublé d'un grand divan ultra-bas en lainage blanc cassé et neuf mètres plus loin, d'une immense table noire laquée de Marcel Breuer que j'ai toujours dans un bureau, les deux provenant des éditions Cassina, les lampes Gras Ravel ou Pirouett ayant appartenues à Eileen Gray étaient chinées aux Puces éclairaient tant bien que mal des soirées insouciantes, autre époque, où Caroline Loebb faisait des apparitions, et on fumait! Ma voisine alors s'appelait Françoise Sagan, que je devais revoir bien plus tard grâce à Peggy Roche son amie ex-mannequin des 60'carole n°1 002

Saturday, 05 June 2010

HumeurMode en lady Gaga is dancing with AaronVintage on a beach disco

Aaron & humeur en boite 1secondlife-3storeHumeurMode et AAronVintage sont partenaires en inworld business sur SL, ils ont créé 3 boutiques consacrées à la mode et particulièrement aux accessoires de Lady Gaga, d'ailleurs on peut aussi les acheter sur HumeurModeParis sur Ebay en vrai, en virtuel à Roma Centro un "land" identique au quartier de la Trinita dei Monti, ici la n°3 est décorée comme une "turquerie" années 70 ou post-Woodstock-music-festival avec des tapis anciens et des coussins de repos où on peut littéralement se "vautrer", avec classe!

Friday, 04 June 2010

carte postale "d'en France" pour mes amis Belges pour Carla

le match France-Belgique n'aura pas lieu, j'aime la France et les Belges! ici, deux pictures de France dite profonde, je vous rassure la rivière n'a pas plus de 4m de fond!                     Ph. Roberto FabrisD'en France 3D'en France 0