https://www.google.com/analytics/web/?hl=fr#dashboard/oOHhR8JJRiSQBNnZxd5A3g/a38770684w67508439p69485300/

Sunday, 19 July 2015

les plus beaux bijoux sont les bijoux qui voyagent

mobile_picturece type de collier est appelé Pumtek et vient de Bornéo occidental, beaucoup de peuples comme les Dayaks en Indonésie utilisent les bijoux traditionnels pour plusieurs raisons la première restant la parure des femmes mais aussi des hommes, marquer le rang social, l'appartenance à un groupe et pour des raisons patrimoniales et de transmission, d'héritage culturel voire familial comme les aristocrates. C'est par la même l'origine des marques.
Ce collier probablement un collier Chin, peuplade de la frontière avec l'Inde et le Myanmar, sur la photo ici, est rare et ancient, son origine pourrait être les déplacements des Tibétains et leur passion pour les perles dZi. Perles autour desquelles circulent beaucoup de légendes. Au départ elles étaient exclusivement faites dans un certain type d'agate ou de chalcédoine gravée de Bactriane ou du Turkménistan, dont on aurait perdu la technique de gravure et dont certaines seraient vieilles de 1000 ou 2000 ans... Alors pourquoi ce collier aux dessins imitant ceux des vraies perles dZi? Et bien elles sont en bois de palmier pétrifié et fossilisé ce qui indique leur ancienneté, en anglais "opalized palmtree beads" les artisans locaux ont cherché à reproduire les motifs mystiques et symboliques des perles d'agathe avec un matériau à leur disposition en Birmanie. Bien sûr suivant la tradition du commerce des vents et des échanges de denrées on peut imaginer que ces perles se sont retrouvées en Indonésie bien plus tard. Foto Aaron Vintage/The Roberto Fabris Estate.

Thursday, 16 July 2015

WHAT DOES DZI BEADS MEANS ?

Tibetans praize and worship those beads, actually they never sell them just in case of an emergency like, let say they have to for economical reasons, in the Himalayas people are calling them DZI beads, pronounced zee; those beads are not man-made, on one side the legends say boddhisatwas use them as enlightment jewels and throw them on earth whenever they do not use them any more. It occurs some peasants find them in the fields then they may be alive like worms or they appear like stones, agates. They are engraved agates, I was told no one knows exactly how to engrave them today, we have lost the technics, the patterns are mystic symbols always black on white of white on black with some differences in shades according to the agates, or chalcedoin gem. Some are said "medicine dzi" of higher quality or lesser quality, phum dzi, people can grate a part of the beads to eat it as a cure! Mine are on the pic and I am re-doing or re-arranging the bead order all the time. I have collected them in Asia, the first ones in Hong Kong, then In Tokyo Japan, China, Singapore and Paris, France, buddhists still wear them men as bracelets and women as necklaces, rmf. Foto aaron vintage 2015 mobile_picture mobile_picture

Sunday, 17 February 2013

V day for Victory or Valentine day as you like it

saint_valentin, valentine day, vday